Lire plusLire moins

EXTRAMUROS

Mathilde-Perrot_Expo-ExtraMuros-2

EXTRAMUROS — Exposition d’œuvres d’ancien·ne·s étudiant·e·s diplômé·e·s en juin 2019  

Œuvres remarquées et sélectionnées par un jury indépendant animé par l’asbl Les Amis de La Cambre

Commissariat: Lola Meotti

Dans une école d’art, chaque année voit s’envoler une vague d’étudiant·e·s, un diplôme de Master en poche, tandis que la relève est immédiatement assurée par les sélectionnés aux épreuves d’admission en Bachelier.
L’exposition EXTRAMUROS donne à voir les œuvres d’ancien·ne·s étudiant·e·s fraîchement diplômé·e·s en juin 2019, dont le travail a été spécifiquement remarqué par un jury indépendant animé par l’asbl Les Amis de la Cambre. Ce jury est constitué de personnalités du monde de l’art et réagit aux projets de diplôme en toute liberté, toutes filières confondues, au gré de leurs enthousiasmes pour telle qualité de travail, subtilité de propos, professionnalisme de réalisation.
Dix étudiant·e·s ont donc été repéré·e·s durant l’exposition graduate show All in one à Kanal—Centre Pompidou en juin dernier. Ils ou elles sont aujourd’hui artistes, spécialisé·e·s en design, sculpture, graphisme, scénographie, céramique, dessin…, au début de leur parcours professionnel, se positionnant comme des auteur·rice·s singulier·e·s au travers de nouvelles opportunités. Néanmoins, leur présence continue de résonner dans les murs de l’école.
C’est cette présence fantôme qui inspirera le postulat curatorial et scénographique mis en place dans l’exposition EXTRAMUROS. La galerie, d’ordinaire sous la lumière des workshops et autres rendez-vous pédagogiques, est ici plongée dans la pénombre. Les artistes n’en habitent que les murs, les font vibrer en quelque sorte par leur absence. Tout ce que nous donnerons à voir se situe à la lisière des parois de l’école. Les murs d’EXTRAMUROS se veulent comme des fenêtres, des portes, des surfaces mouvantes de visibilité sur le dehors, sur un présent déjà ailleurs.
Contrairement à une exposition où le spectateur est invité à déambuler, à se laisser surprendre dans un parcours, il lui est suggéré ici de faire une pause, de se poster au centre, dans une zone tamisée, et de faire glisser son regard à 360 degrés sur un périmètre palpitant comme la promesse d’un nouvel horizon.

Lola Meotti

©Mathilde Perrot, diplômée 2019 de l'atelier de Scénographie

Lire plusLire moins