Alumni

Page en cours de construction

file

Alice Pallot
Photographe, vit et travaille entre Paris et Bruxelles.
Son travail questionne les liens entre l’être humain et un environnement naturel en constante mutation ainsi que l’ambiguïté de la relation que nous entretenons avec notre milieu. Entre exploitation et protection, appropriation et adaptation, elle ouvre des perspectives nouvelles. Ses recherches et photographies deviennent les témoins d’une ère nouvelle et future.
Diplomée d’un Bachelor et d’un Master de l'atelier de Photographie à l’ENSAV La Cambre, mention Grande distinction, en juillet 2018.
Elle a reçu le prix Roger de Conynck, nominée pour le prix Leica Oscar Barnack en 2021. Elle a exposé au Festival Voies Off pendant les Rencontres de la photographie d’Arles, au Hangart Art Center à Bruxelles, à ÉTÉ78, au Botanique, à la Vallée, à la Galerie Satellite et à la Galerie Vertigo.
Instagram : alice.pallot

file

Ethel Lilienfeld
Artiste vidéaste et plasticienne, vit et travaille à Bruxelles.
Le travail d’Ethel Lilienfeld interroge les notions d’identité, de féminité et de transmissions familiales intergénérationnelles. Le corps occupe une place importante dans la plupart des propositions agencées par l’artiste. Elle utilise la photographie, l’installation sonore ou la vidéo, ses dispositifs n’en restent pas moins relatifs à la sculpture et le rapport à l’espace y est capital. Dans ses vidéos, Ethel Lilienfeld module avec les acteurs, installe les décors et les objets en puisant tantôt dans la fiction, tantôt dans le réel.
Après avoir débuté son parcours dans une école de mode à Paris (la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne en 2014), Ethel Lilienfeld poursuit son chemin dans l’atelier de Sculpture dirigé par Johan Muyle à La Cambre (ENSAV, Bruxelles en 2015). En 2018, elle part en Finlande six mois à la Kuvataideakatemia, Academy of Fine Arts d’Helsinki, aux côtés de l’artiste vidéaste Salla Tykkä. Ethel Lilienfeld obtient son Master de Sculpture en 2020 et termine en 2021 son diplôme d’Agrégation — une formation pédagogique complémentaire (AESS, BE).
Son travail a récemment obtenu plusieurs prix : Audience Award, Brussels Videonline Festival #2 (2021), LA CENTRALE - Prix Cocof (Commission Communautaire Française) à la Médiatine (2021) - Prix des Amis de La Cambre (2020), et a été montré dans diverses expositions — La Maison des Arts (BE), CENTRALE for Contemporary arts (BE), KANAL Centre Pompidou (BE), Espace Vanderborght (BE), Island (BE), Tasku Gallery (FI), Anderson Gallery (US), Satamakatu 5 Gallery (FI), BPS22 (BE).

file

Leo Luccioni (1994, France) vit et travaille entre la Belgique et la Corse.
Master en Gravure et Image imprimée en 2017.

Par une pratique transdisciplinaire, Léo Luccioni souligne le rapport ambigu qu’il entretient - en tant qu’artiste - avec la consommation et la production dans une ère néolibérale. Entre désir et rejet, profane et sacré, son travail met en scène des objets standardisés issus de la vie quotidienne, les réincarnant en reliques. Sous couvert d’humour et d’une « contre-poésie » délibérée, la démarche de Léo Luccioni consiste aussi à se servir des modes de production capitalistes - comme la contrefaçon ou la production en série et délocalisée de ses propres oeuvres – pour les appliquer à un travail artistique et créer une forme de matérialisme spirituel. Il tente de questionner par ce biais, l’absurdité de la production de masse, ainsi que l’illusion d’une extase matérielle promue.

Il a été en résidence au Centre Intermonde à La Rochelle en 2020 et à la Fondation Moonens en 2018. Il a exposé en solo à la Steems Gallery (Bruxelles) en 2021, Everyday Gallery (Anvers) en 2020, a été récompensé du 3e prix Komask Printmaking Award en 2018, Lauréat du Prix Fédération Wallonie Bruxelles, la Médiatine en 2017, Lauréat du Prix International Printmaking Biennal, Musée de la Boverie à Liège, Lauréat du Prix Coup de coeur des Amis de La Cambre en 2017.

file

Amélie Scotta (Master Dessin 2016).
Artiste plasticienne, vit et travaille entre Paris et Bruxelles.

Avec des outils manuels ou numériques, Amélie Scotta cherche à entrer dans la structure de ce qui l’entoure et à créer des connexions entre les éléments. Par le dessin principalement, elle travaille de manière lente et obsessionnelle. Elle privilégie ce médium pour sa simplicité matérielle et sa richesse infinie. L'artiste utilise la ligne et la géométrie, à la fois comme structures de ses œuvres, comme instruments, mais aussi pour évoquer des notions de déplacement, de cheminement ou de répétition. Ses dernières recherches l'amènent vers un dialogue de plus en plus prégnant avec la sculpture.

Diplômée en design graphique à l’HEAR de Strasbourg et d'un master dans l'atelier de dessin de La Cambre à Bruxelles en 2016, Amélie Scotta ensuite approfondit sa pratique dans diverses résidences artistiques : La fondation Monnens, la Casa de Velázquez, la Cité Internationale des Arts, le RAVI etc. Elle a été lauréate du Prix Cocof et du Prix Carré sur Seine en 2020, et son travail est régulièrement exposé en Belgique et à l’étranger : Carreau du temple, Villa Méditerranée, Vanderborght Building, Matadero Madrid etc. Graphiste indépendante depuis 2010, elle travaille également sur des projets dans l’espace public et enseigne le dessin à des étudiants de Bachelor de l’école de La Cambre.

Site : www.ameliescotta.com
Instagram : @ameliescotta

file
Robin Wen (Master Dessin 2019)
Artiste plasticien, vit et travaille à Bruxelles.

Le travail de Robin Wen est constitué de scènes qu’il compose à l’aide d’images préexistantes et fabriquées. Trop souvent stigmatisées et caricaturées par les médias, ces images utilisent des métaphores et des codes qui leur sont propres, au sein desquelles les lieux et les participants revêtent des charges symboliques fortes. L’évocation de la peinture historique - drapés, natures mortes, scènes de chasse - amène un regard critique et poétique sur la représentation sociale actuelle des Free party.

Diplomé d’un Master Dessin à la Cambre, 2019 il a effectué plusieurs residences : Godecharle à KANAL Centre Pompidou, Fondation privée du Carrefour des Arts et plusieurs expositions dont à la Fondation Moonens, à l’Académie Royale des Beaux Arts de Bruxelles et au Vanderborght.

file
Chloé Gaertner
Designer graphique et illustratrice, vit et travaille à Paris.

Chloé Gaertner porte une attention particulière à un graphisme efficace et universel, en lien avec des sujets ou des thèmes forts tels que l’écologie ou le milieu outdoor. En parallèle, elle développe son univers à travers l’illustration. Elle porte alors une attention particulière aux formes géométriques, à la grille et à la couleur afin de créer des compositions minimalistes et fonctionnelles.

Chloé Gaertner est diplômée d’un Master en Communication visuelle et graphique à La Cambre en 2021. Depuis, ses oeuvres ont été exposées dans plusieurs lieux et expositions: “Perspectives” aux Halles Saint Géry, à Bruxelles, d’octobre à décembre 2021 I “Reset, Photography exhibition by MAPS Images”, De Markten, Bruxelles, 2021 I Collaboration et vente d’illustrations chez Supermarket, concept store, Bruxelles, 2021 I Décoration des nouvelles boutiques internationales Longchamp, automne 2021.

Elle travaille actuellement comme graphiste chez Les Others.

https://chloegaertner.cargo.site/

Instagram: chl_gaertner

file
Sacha Cambier ( Master Dessin 2020)
Artiste transdisciplinaire, vit et travaille à Paris.

Sacha Cambier s’inscrit dans plusieurs domaines: l’écriture, la peinture, le dessin, la sculpture, l’installation et la vidéo. C’est au travers de toutes ces disciplines qu’il aborde des sujets sociétaux, philosophiques, littéraires et historiques.

Diplômé d’un Master en dessin à La Cambre en 2020, ses œuvres ont ensuite été exposées dans diverses foires et expositions: Labo Demo, Centre Wallonie-Bruxelles I Foire d’art à Paris I Galerie Italienne I Diverses galeries d’associations en Ile-de-France.

Instagram: Sacha_Cambier_de_Montravel

file
Paul Gérard (Master Espace Urbain 2021)
Artiste pluridisciplinaire (installation, photographie, son, vidéo et performance) vivant et travaillant à Bruxelles.

Sa pratique est pluridisciplinaire. Il conçoit principalement des installations immersives en mêlant le son, la photographie, le texte, la sculpture,... Son approche, qu’il considère comme philosophique, pose un regard inquiet sur les non-dits transgénérationnels, l’homosexualité vécue et cachée dans les années 1960 et également, en parallèle, la situtation des femmes à cette même époque.

Diplômé en 2021 de La Cambre en Espace Urbain, Paul Gérard a reçu plusieurs prix (Prix Laurent Moonens 2021 (nomination), Prix des Amis de La Cambre 2021 (nomination), Prix de la Fondation privée du Carrefour des Arts 2021 (Lauréat) et il vient d’entamer une résidence d’un an à la Fondation privée du Carrefour des Arts. Il a également exposé ses œuvres à la galerie Tick Tack, à Anvers.

Instagram: pl_grd

file
Laura Simonati (Master Communication Visuelle et Graphique 2021)
Illustratrice et graphiste freelance, vit et travaille à Bruxelles.

Laura Simonati est illustratrice dans plusieurs domaines: l'éditorial, la jeunesse et le commerce. Elle est graphiste dans le domaine culturel.

Après l’obtention d’un Bachelor in Design and Art à la Libera Università di Bolzano, Laura Simonati sort diplômée en 2021 de La Cambre avec un Master en Communication visuelle et graphique.
Elle a reçu plusieurs prix: Aiap Woman in Design Award, Student prize, 2019; Sélectionnée en ADI DESIGN INDEX, 2020, Sélectionnée en Golden Pinwheel Young Illustrator Compétition, 2020, AOI World Illustration Award shortlist, 2020.

Elle a exposé son travail dans plusieurs expositions: ADI Design Index 2020, ADI Design Museum – inscriptions en relation, Palais de la Porte Dorée, Paris, 14-16 February 2020 Les 24 Heures du Mans s’affichent, Hotel de Ville, Mans, 8-26 Septembre 2020; La Cambre Graduation Show, Espace Vanderborght, Bruxelles, 11-13 September 2020 Golden Pinwheel Exhibition, China Shanghai International Children’s Book Fair, 13-15 November; Compasso d’Oro, Milano, 3-20 June 2021; Unpublished Picturebook Showcase, Pictus, Frankfurt Book Fair, 16-20 October 2019.

https://www.laurasimonati.com/

Instagram: baxcapece

file
Charlotte Lavandier (Master Sculpture 2021)
Sculptrice, vidéaste, photographe et dessinatrice, vit et travaille à Bruxelles.

Entre frontalité et métaphore, Charlotte Lavandier conçoit sa pratique comme une pièce à conviction. Pour cela, elle pointe des éléments du réel qu’elle envisage comme des symptômes tangibles de formes d’oppressions contemporaines qui s’expriment de manière insidieuse dans notre intimité. Son geste artistique est une forme de résistance face à ce qui nous maintient immobiles et prisonniers. Elle s’intéresse, en ce sens, à ce qui différencie et conditionne l’espace public et l’espace privé. Ses installations placent le spectateur dans une position d’inconfort physique et/ou mental qui provoque un déséquilibre propice au questionnement.

Après un BTS en Design d’espace à l’école Boulle à Paris, Charlotte Lavandier sort de La Cambre en 2021 avec un Master en Sculpture. Elle est lauréate du prix Médiatine 2021 et a également reçu deux bourses (Aide à la création Wallonie-Bruxelles et Fondation Roi Baudouin).

Son travail est exposé dans plusieurs expositions et galeries: 2021 : « EXPOSITION COUP DE COEUR » We.art.xl / Parcours d’artistes à Ixelles / Bruxelles (BE) « LE MOT SILENCE EST ENCORE UN BRUIT » / Fort Saint Héribert / Lieux-communs / Namur (BE) « CHANGE DON’T CHANGE » / les maisons de béguinage Z33 / Hasselt (BE) « GRADUATE SHOW 2021: » / Espace Eleven steens / Bruxelles (BE) « PRIX MÉDIATINE 2021 » / La Médiatine / Bruxelles (BE) « DISTANCES APPROCHÉES » / MAC’s Musée des arts contemporains de la Fédération Wallonie-Bruxelles / Hornu (BE) LaMI Maison de l’Image / Jette (BE) - 2020 : « WEDGES » / Théâtre Molière et Galerie 425 avenue Louise / Bruxelles (BE) - 2019 : « HE STANDS IN AN IN-BETWEEN PLACE WHERE HE CAN BE SEEN » / résidence et exposition / L’ENSA / Limoges (FR) « ALL IN ONE » / Kanal Centre Pompidou / Bruxelles (BE) « NOT TO BE SEEN » / BPS22 Musée d’Art de la Province du Hainaut / Charleroi (BE) - 2018 : « ARS (EST) CELARE ARTEM » / Greyligt Project / Bruxelles (BE) « FAIRE OEUVRE DITE TRANSITOIRE PAR LA PERFORMANCE » / Abbaye de La Cambre / Bruxelles (BE) - 2017 : « LE PARASITISME DE COUVEE 2 » / résidence et exposition / Musée d’Art et d’ Histoire / Sartènes (FR) « THE GREATEST PIECE OF ADVICE I CAN’T GIVE » / Brasserie Atlas / Bruxelles (BE) « UN DISCOURS, UN DISCOURS » / Galerie de l’ERG / Bruxelles (BE) « THE TRUE ARTIST IS AN AMAZING LUMINOUS FOUNTAIN (hommage à Bruce Nauman) » / Abbaye de La Cambre / Bruxelles (BE)

https://charlottelavandier.com

Instagram: charlotte_lavandier

file
Thibault Baes (Master Design Industriel 2020)
Modéliste 3D, vit et travaille à Bruxelles.

Thibault Baes est designer objet et culinaire.

Thibault Baes sort diplômé de La Cambre en 2020 de l’option Design industriel. Il a reçu deux prix lors du concours BeCraft Tremplin 2020: le prix du ministre-président du gouvernement wallon et le prix coup de cœur de Wallonie Bruxelles Design et Mode. Ses œuvres ont été exposées au Brussels Design September.

www.morethanshape.com

Instagram: @thibaultbaes

file
Marine Dandoy (Master Conservation et restauration et Conservation 2020)
Restauratrice de peintures anciennes, modernes et contemporaines, vit à Bruxelles, travaille à Bruxelles et Paris.

En tant que restauratrice et conservatrice, Marine Dandoy est responsable de l’examen, de la conservation et de la restauration du patrimoine culturel, son but étant de préserver le plus possible l’intégrité esthétique et historique de l'œuvre.

Instagram: marine_dandoy

file
Félicien Umbreit (Master Céramique 2021)
Céramiste, sculpteur, dessinateur et architecte, vit et travaille à Bruxelles.

Son imaginaire repose sur un monde fait de ressentis reposant sur la force et la beauté du paysage et des forces élémentaires (feu, eau, air et terre). Ceux-ci sont traduits sur différents supports, le dessin restant cependant sa base première pour appréhender ses créations. Sa pratique artistique est volontairement poétique, elle cherche des tensions comme par exemple les contradictions qui naissent des formes et de leurs associations.

Après l’obtention d’un diplôme en architecture, Félicien Umbreit intègre La Cambre dont il sort diplômé en tant que céramiste en 2021. Son travail a reçu le Prix de la Fondation Boghossian, il a également effectué une résidence au Studio-Garden Verrewinkel et ses œuvres ont été exposées à la Fondation Boghossian.

Instagram: felicienumbreitlorentz

file
Paul de Toytot (Master Gravure et image imprimée 2020)
Peintre, graveur et dessinateur, vit et travaille à Bruxelles.

Paul de Toytot est un artiste visuel dans les domaines de la peinture, de la gravure et du dessin.

Diplômé d’un bachelier en graphisme à Olivier de Serres, à Paris, Paul de Taytot intègre ensuite l’école de La Cambre dont il sort diplômé en 2020 de l’option Gravure et image imprimée. Depuis, ses œuvres ont reçu les prix de la Gravure en 2020 et le Prix Moonens en 2021. Il est également en résidence à Moonens (2021- 2022). Ses oeuvres ont été présentées dans plusieurs expositions: Le Mouvement Terre” Maison Lismonde (Linkebeek) ; “Ohm” LUCA For-mer Art Space (Bruxelles) ; “Expo-Frigo #5” ATNM (Bruxelles) ; “Dear Rotten Sky” Communitism (Athènes) ; “Graduation show” Espace Vanderborght, (Bruxelles) ; “All in one” Kanal Centre Pompidou (Bruxelles) ; “Under The Bridge” NTC,(Taipei); “Slow Dating” la Quincaillerie, (Bruxelles) ; “Overprint” Centre de la Gravure ( La Louvière) ; “Tate Exchange” Tate Modern (Londres).

Instagram: paul.detoytot

file
Estelle Saignes (Master Design textile 2020)
Designer textile, performeuse et chanteuse, vit et travaille à Bruxelles.

Par le biais de tapisseries, d’objets textiles et de performances, Estelle Saignes cherche à recréer des lieux inaccessibles ou des souvenirs partagés.

Suite à l'obtention d’un bachelier en DNA mention techniques textiles à l’ESAD à Angers (France), Estelle Saignes intègre La Cambre en design textile dont elle sort diplômée en 2020. Elle reçoit le Prix de la Fondation Moonens et y effectue ensuite une résidence. Son travail a été exposé dans divers lieux et expositions: Montoro12 : Home Street Home, Expo fin d'année à La Cambre, exposition du Prix des amis de la Cambre, Génération Brussels à Brussels Gallery weekend et deux expositions à la Fondation Moonens dont la Carte Blanche "Canopée".

file
Ariane Jouhaud (Master Sculpture 2018)
Sculpture, installation vidéo, vit et travaille à Helsinki.

Par le biais de la sculpture et de l’installation, Ariane Jouhaud crée des dispositifs de conservation et de transmission interrogeant le patrimoine et la place de l’art dans notre société. Cendres d’un musée brûlé ou fragments d’œuvres d’art, son travail se construit autour de la part spirituelle indestructible, et par là « sacrée », contenue dans la matière.

Ariane Jouhaud sort diplômée de La Cambre en 2018 avec un Master en Sculpture. Elle a reçu deux prix: le Prix Pierre Gautier-Delaye et le Prix Paris1 Panthéon-Sorbonne pour l'art contemporain. Elle a effectué une résidence à la Cité Internationale des Arts de Paris.

www.arianejouhaud.com

Instagram: @arianejouhaud

file

Nathalie Moisan
Scénographe, vit et travaille à Bruxelles.

Nathalie Moisan est scénographe pour des compagnies de théâtre et des institutions bruxelloises. Avec cinq scénographes de sa promo à la Cambre, elle crée le “Crabe collectif”, leur atelier de conception et de construction se trouve à Zonneklopper, à Forest. Elle réalise également des décors et des accessoires pour des courts métrages bruxellois. Elle fait partie d’”En vrille”, une association des plasticiens et muséographes qui réalise des constructions pour des musées et des lieux d’expositions belges.

Après un BTS en design d’espace obtenu en France, Nathalie Moisan intègre La Cambre dont elle sort diplômée en tant que scénographe en 2018. Depuis, elle a effectué des résidences dans des théâtres subventionnés.

https://nathaliemoisan.wordpress.com/about/

Instagram: nathalie_moisan

file
Victor Coupaud ( Master Typographie 2017)
Designer graphique et typographe, vit et travaille à Bruxelles.

Victor Coupaud travaille chez D-E-A-L, un studio de création dans lequel travaille un groupe de designers. Ils créent des identités visuelles, des typographies sur mesure, des sites internet, du design éditorial, des décors de scénographie et des objets 3D.

Après avoir obtenu un BTS en communication visuelle à Besançon, Victor Coupaud intègre La Cambre, dont il sort diplômé d’un Master en Typographie, en 2017. Son travail a été exposé au Ding Vitrine et au Design Museum de Gand, en 2020.

https://d-e-a-l.eu
Instagram: deal_bxl

file
Pedro Ruxa ( Master Peinture 2016)
Peintre, vit et travaille à Bruxelles.

Pedro Ruxa est peintre sur toile. Diplômé en 2016 de La Cambre avec un master en peinture, son travail est ensuite exposé dans divers lieux et expositions: 2021 • Tranquility base (solo exhibition) 09/09 - 14/10/2021. 59 pm, Brussels (http://www.59pm.com/) 2020 • Les mains dans les poches (group exhibition) Curated by Eric Croes. Galerie de Multiples, Paris • Au pied de la lettre (group exhibition) Curated by Philippe Marchal. Autonomie Arts Center, Brussels • Inside-Out (group-exhibition) Curated by Maëlle Delaplanche. Royal Museums of Fine Arts of Belgium, Brussels • Sweethearts (group-exhibition) Curated by Barbara Club, Brussels • Toujours (group exhibition) Curated by Pourceux. PAL Project, Paris • Raumwww (online group exhibition) Curated by Daniel Hhan and Johannes Mundiguer • Art Cares Covid (online group exhibition) Curated by Mäelle de La Planche and Sandrine Morgante • Les Mots Bleus (duo exhibition), with François Patoue l'USINE, Brussels 2019 • Systema (group exhibition) Cinema Palace, Brussels. Curated by Jean-Samuel N'Sengi • Emotional Reflections (solo exhibition) Galerie M, Toulouse • Reality looks like (solo exhibition) Window Space, Brussels • Pour une peinture sans image (group exhibition) Galerie du CROUS, Paris • Tchao Paulo (group exhibition) Studio Lieds, Brussels • Shape to Echo (group exhibition) EspaceX68, Brussels • With silence we speak (solo exhibition) V2Vingt, Brussels. Curated by Emmanuel Lambion • Teenage Fever (group exhibition) Galerie M, Toulouse 2018 • Open Studio (group exhibition) Ateliers Vandeweyer, Brussels 2017 • The morning after (solo exhibition) Rossicontemporary, Brussels 2016 • Traces de sang sur une colonne dorique (solo exhibition) Louise 186, Brussels. Graduation exhibition of ENSAV La Cambre • Museum Dhondt-Dhaenens, 10th Garden Party & Auctions (group exhibition) MDD, Deurle. Nominated by Lodovico Corsini from C L E A R I N G • , usures , fragments , silences , bruissements , ... (duo exhibition) SECONDroom, Gent. With João Costa Leal, curated by Florian Kiniques 2015 • Memórias de um átomo (solo exhibition) Museum of Botanique, Brussels. ENSAV La Cambre 2014 • Young-Talents Selection of the AAFAIR (group exhibition) Tour et Taxis, Brussels. Curated by Adeline d’Ursel.

pedroruxa.com

Instagram: pedro_ruxa

file
Harold Lechien ( Master Gravure et image imprimée 2021)
Artiste multidisciplinaire, vit et travaille à Bruxelles.

Que ce soit de manière physique ou par le prisme des nouveaux médias, le travail d’Harold Lechien implique un regard singulier sur ce que l’on pourrait qualifier de : «marché de la tendresse» ou «d’économie des émotions», en réaction à la production et à la réception affective des images et des produits modernes.

Harlod Lechien sort diplômé de La Cambre en 2021 avec un Master en Gravure et image imprimée. Il a reçu le prix de amis de la Cambre, le prix Fondation Boghossian et le prix Saffca. Il a fait une Résidence à Artwell (Amsterdam) et à Iselp (Bruxelles). Son travail a été exposé dans plusieurs lieux: Exposition "Love Machine" avec Romain Zacchi à Kunstraum (Bruxelles), ADAF (domestic Art fair), Ballroom Gallery (Bruxelles) et à NeverNeverland (Amsterdam).

Instagram: haroldlechien

file
Mathilde Van Rossom ( Master Stylisme 2018)
Mode durable, vit et travaille en Belgique.

Implémentation de stratégies de développement durable dans des produits de mode. Réflexion systémique prenant en compte l'esthétique, les moyens de production, l'humain, la planète et l'économie.

Mathilde Van Rossom sort diplômée de La Cambre en 2018 avec un master en stylisme. Elle a reçu le prix de la Ville de Bruxelles et le prix FFDS. Son travail a été exposé à l’exposition collective de La Cambre Mode/s/ au musée du costume et de la dentelle.

mathildevanrossom.tumblr.com

Instagram: mathildevanrossom

file
Marie Assénat (Master en Communication Visuelle et Graphique 2010)
Illustratrice, vit et travaille à Paris.

Marie Assénat est illustratrice, elle travaille pour la presse, l’édition, la publicité et parfois sur des packagings pour des marques. Elle s’associe aussi avec des marques de vêtements pour faire des collaborations. Ses clients sont principalement français, japonais et américains.

Sortie en 2010 de La Cambre avec un master en communication graphique, elle a ensuite reçu le prix club des d.a pour des packaging pour Le Chocolat des Français et son travail a été exposé à Tokyo, à la galerie Doux Dimanche.

http://www.marieassenat.com

Instagram: marieassenat

file
Fanny Kruk (Master en Communication Visuelle et Graphique 2017)
Branding, vit et travaille entre Paris et Marseille.

Actuellement, Fanny Kruk est la directrice artistique de la marque de soins pour hommes Horace. Elle s’occupe de la cohérence visuelle globale de la marque et est chargée des shootings produits, des modèles et du packaging. Elle s’assure que la marque communique de manière cohérente sur tous ses canaux (site internet, social ads, réseaux sociaux, campagnes OOH, collaborations et packagings). Elle dirige également une équipe de créatifs, en freelance ou en poste fixe.

Après un brevet de technicien supérieur en communication visuelle, elle intègre La Cambre dont elle sort diplômée en 2017 d’un master en communication graphique.

fannykruk.com

file
Nicolas Stevens ( Master Scénographie 2003)
Design, muséographie, exhibition design, vit et travaille entre la Belgique et la France.

Nicolas Stevens crée et réalise des scénographies pour des lieux de culture et de patrimoine. Il développe des parcours permanents mobilisant toutes techniques confondues (menuiserie, ferronnerie, light design et interactive design).

Il sort de La Cambre en 2003 avec un master en scénographie. www.triplan.art www.kascen.com

file
Xavier Duffaut ( Master Gravure et image imprimée 2021)
Le pastiche, le détournement d'objet, le dessin, vit et travaille à New-York.

Volontairement ambiguë, sa pratique se caractérise par le pastiche, le détournement d’objets et leur activation performée. L’histoire de l’art (particulièrement de l’avant-garde artistique) et la culture populaire s’y confondent, comme les frontières séparant profane et sacré, tragique et grotesque. Il défonctionnalise, transforme ou reproduit des objets manufacturés de notre quotidien. En les esthétisant et en les poétisant, il questionne la violence des valeurs dont ils portent la charge.

Il sort de La Cambre en 2021 avec un bachelier en gravure et image imprimée. Il a été nominé aux Prix Coups de Coeur de La Cambre et à l’appel à candidature de la Galerie Biesenbach. Son travail a été exposé à la Triennale de la Gravure (Boverie, Liège) et au Prix Dacos (Cercle des Beaux-Arts, Liège).

www.xavierduffaut.com

Instagram: xa_vier_du_faux

file
Michel Welfringer (Master Typographie 2004)
Concepteur éditorial, designer graphique et typographe, vit et travaille entre la Belgique, la France et le Luxembourg.

Au sein de son studio, il collabore avec un réseau de photographes, stylistes ou designers,… ce qui garantit une bonne dynamique créative et des échanges à échelle humaine. Ensemble ils conçoivent des identités visuelles, imaginent des supports éditoriaux, dessinent des caractères, les animent et… adorent concevoir des livres. Michel Welfringer s’occupe du design graphique de la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes, du LuxFilmFest ou de Hydre éditions à Luxembourg et accompagne des artistes dans leur démarche créative.

Il sort diplômé de La Cambre en 2004 avec un master en typographie. En 2019 son livre remember souvenir / denis meyers a été primé comme Best editorial design au design awards Luxembourg et a été finaliste des plus beaux livres d’art aux european design awards. Il a également reçu le Prix Coup de cœur du jury, Lëtzebuerger Buchpräis 2016 et le Prix Coup de cœur des amis de la Cambre, 2004. Son travail a été exposé au Flow, Cercle Cité 2021, au Design Decameron, Cercle Cité 2020 et au Open End 2019.

www.mich.welfringer.lu

file
Paola de Narvaez ( Master Communication visuelle et graphique 2018)
Graphiste et illustratrice, vit et travaille à Anvers.

Graphiste à temps partiel dans une entreprise de mode, elle participe à la mise en pratique et à l’élaboration de l’identité visuelle de la marque. Elle travaille également sur l’illustration des vêtements et pour des événements ponctuels de l’entreprise. Depuis décembre 2020, elle est également céramiste et professeure de céramique. Elle a de temps en temps des missions d’illustration et de graphisme en free-lance. Après un BTS en design textile a l’ESAA Duperré, à Paris, elle intègre La Cambre dont elle sort diplômée en 2018 avec un master en communication visuelle et graphique.

www.paoladenarvaez.fr

Instagram: paoladenarvaez & pao_ceramic

file
Maren Dubnick ( Master Sculpture 2003)
Sculpteuse et illustratrice, vit et travaille à Bruxelles.

L’œuvre de Maren Dubnick trouve ses premières réalisations ancrées dans le domaine du textile. La forme du fuseau y occupe une position centrale. Dans un lent processus, l’artiste enrobe une série d’objets quotidiens de petits formats tels des aiguilles, des aiguilles à tricoter, des épingles ou encore des épingles à nourrice. Elle habille ces objets liés intimement à la confection des vêtements sans les recouvrir entièrement car il ne s’agit ni de les empaqueter ni de les occulter mais de les révéler sous un autre jour.

Après un bachelor en stylisme et couture à Elly-Heuss-Knapp Schule Düsseldorf (Allemagne), elle intègre La Cambre dont elle sort diplômée en 2003 avec un master en sculpture. Elle a fait une résidence sur l’année 2008/2009 au Centre de la Tapisserie, à Tournai.

www.maren-dubnick.com

Instagram: marendubnick

file
Ichraf Nasri (Master Photographie 2016)
Photographe, artiste sonore et auteure, vit et travaille à Bruxelles.

Ichraf Nasri, fortement marquée par les pratiques chamaniques, développe une démarche artistique qui rejoint une approche anthropologique. A partir d’une réflexion critique, elle interroge différents aspects de l’usage des rituels de la culture Nord-africaine. Elle propose une interprétation subjective de ces mythes d’où naît une volonté de montrer des réalités sociales souvent tues. Dans son travail artistique, elle utilise différents procédés techniques. Ses œuvres prennent la forme d’une installation qui mêle sculpture, photographie et son. Ses projets engagent sa propre personne ce qui lui permet d’accéder à un discours plus ambigu quant à la question du réel et du fictionnel.

Elle sort diplômée de La Cambre en 2016 avec un Master en photographie. Elle a fait des résidences au Komplot et au Wiels. Son travail a été exposé dans plusieurs lieux et expositions: 2021 «(S’) EXPOSER» Komplot, Belgique, Bruxelles 2020, «Rendre visible l’invisible» Maison des femmes et Mirabel “Passé re-composé” Espace Magh, ,Belgique, Bruxelles, “New saints” Gallerie WaldburgerWouters, Bruxelles.

https://www.xeno-exhibitions.com/

Instagram: xeno_exhibitions

file
Annabelle Guetatra ( Master Dessin 2009)
Dessinatrice, vit et travaille à Beersel.

Elle travaille le dessin sous différentes déclinaisons: papier libre, feuillets assemblés en livre, livre sonore, papier mâché, céramique,gravure, édition, auto-édition, animation.

Diplômée de La Cambre en 2009 avec un master en dessin, elle fait ensuite une agrégation. Elle a reçu plusieurs prix: Prix du public Médiatine, La Médiatine, Bruxelles- 1er prix du Young Artistic Talent Award, BNP Paribas Fortis, BOZAR, Bruxelles.Prix artistique international de Tournai.Fondation belge de la Vocation, nommée aujourd’hui VOCATIO. . Prix Jeunes Artistes - dessin, Peinture. Exposition au PCF, Bruxelles. . Prix Marie-Louise Rousseau, Musée d’Ixelles, Bruxelles.

Instagram: Annabelle Guetatra

file
Clara Marciano (Master Dessin 2016)
Dessinatrice, vit et travaille à Paris.

Son travail en dessin mélange plusieurs univers iconographiques qui vont de la gravure hollandaise et allemande du 16ème siècle, aux dessins baroques et maniéristes, en passant par la bande dessinée. Il explore des thématiques sombres, en raisonnance avec l’actualité et de nombreuses problématiques contemporaines, comme les rapports de dominations qui régissent les échanges humains, les déséquilibres nord-sud, ou encore l’émergence de nouvelles luttes et de nouveaux périls dûs à l’épuisement des ressources et aux bouleversements climatiques.

Après un Dnap de l'École supérieure d'art et de design de Marseille, elle intègre La Cambre dont elle sort diplômée en 2018 avec un Master en Dessin. Elle a reçu le Prix Laurent Moonens en 2018 et le Prix Vocatio en 2019. Elle a effectué trois résidences: à la Fondation Moonens, à la fondation privée du Carrefour des Arts et à la Casa de Velázquez. Son travail a été exposé à ”Lisières” au Art et marges musée, à ”Territoires” à la Brussels Drawing Week-La Cambre (Hôtel Van de Velde), et à ”Bye Bye Future” au Musée Royal de Mariemont.

clara-marciano.fr

file
Léa Mayer ( Master Dessin 2012)
Dessin, livre d’artiste et installation, vit et travaille à Bruxelles.

À travers une pratique protéiforme et rhizomique, souvent liée au dessin et à l’écriture, Léa Mayer développe une recherche autour de sa fascination pour l’être humain. Notamment de ses fonctions cognitives telles que la perception, la mémoire, le langage, la contemplation, l’imagination ou encore la transmission. Les œuvres, témoins de cette exploration, se revêtent souvent d’une dimension poétique, méta-artistique, ludique ou humoristique.

Diplômée en 2012 de La Cambre avec un master en dessin, elle fait ensuite une agrégation en arts plastiques et visuels. Elle a reçu deux prix: 2018 : Lauréate du Prix SOFAM de la Médiatine et 2013 : Lauréate du prix Découverte au centre d’art Rouge-Cloître à Bruxelles. Elle a également fait plusieurs résidences: 2021 : Residence de production avec Maëlle Maisonneuve sur les canaux belges à bord de Buratinas (Nadine) / 2020 : Résidence de recherche avec Maëlle Maisonneuve sur les canaux belges à bord de Buratinas (Nadine) / 2019 : Residence de recherche, Le Bel Ordinaire, Pau, France. / 2018-2019 : Résidence d’un an - recherche et création à l’Espace36 à Saint-Omer, France / 2018 : Résidence de production avec Maëlle Maisonneuve, chez Welchrome, Boulogne-sur-Mer, France / 2016-2018 : Résidence de recherche de deux ans à l’Espace Destrier à Bruxelles / 2016 : Résidence à L’Iselp, Bruxelles / 2016 : Résidence à La Teinturerie (Isart Galerie), Antananarivo, Madagascar / 2014 : Résidence Tour de Belgique dans le cadre de la WAB #1 de Nadine, Belgique. / 2012-2013 : Résidence d’un an à la Fondation du Carrefour des Arts à Bruxelles.

Son travail a été exposé dans plusieurs lieux et expositions: 2021 : De Bonnes Dispositions, avec Maëlle Maisonneuve, Les Brasseurs, Liège, Belgique 2019 : Le sens du détail (recueil béat du visible), Espace36, Saint-Omer, France S’entêter à tout tenter, rencontre annuelle de l’Oulipo, Auberge de Jeunesse, Lille, France Image Mirage, galerie Détour, Namur 2018 : BigBang, Le Casier, Bruxelles La collection des Empathiques avec Maëlle Maisonneuve, Welchrome, Boulogne-sur-Mer, France 2017 : Points communs avec Evelyne de Behr à l’espace Destrier, Bruxelles 2016 : Entre-Deux, la nécessité du blanc avec Barbara Geraci à l’espace Été 78 à Bruxelles Avant le Présent (Vestiges) à l’Isart Galerie, Antananarivo (Madagascar) 2015 : Espace fine, Francis Carrette, Bruxelles. Art on Paper représentée par Francis Carrette, BOZAR, Bruxelles 2014 : Papier panier piano au centre d’art Rouge-Cloître, Bruxelles. 2013 : Sky is the limit avec Maëlle Maisonneuve pour le festival Diep2013 à Dieppe, France. 2011 : On the other side of the window pour Kartell dans le cadre d’Art Brussels 2011. Expositions collectives (sélection) 2020 : Inside-Out, Musées Royaux des Beaux Arts de Belgique, Bruxelle 2019 : Stilstand, Éléments de Langage, Bruxelles Open-studio, SB34, Bruxelles, Belgique 2018 : Prix Médiatine Wolubilis, Bruxelles, Belgique URBN, Pointculture, Bruxelles, Belgique «Penser Fleurs» Galerie Détour, Jambes, Belgique (Sans-titre) vitrine artcontest, Bruxelles, Belgique Open-studio, SB34, Bruxelles, Belgique 18cmx13cm Galerie Cdlt, Liège XXVIIe prix de la gravure - Post-imprimé, Centre de la gravure et de l’image imprimée, La Louvière 2017 : Private Choices Centrale of Contemporary Arts, Bruxelles Des figurations 03 au Mill à La Louvière -Belgique Le 6B dessine son salon#1, Le6B, Saint-Denis, France Salon du dessin, Abbaye royale du Moncel, France 2016 : L’image qui vient à l’Iselp à Bruxelles Off Course Young Contemporary Art Fair, Dynastie, Bruxelles ONEonONE à Clovis XV, Bruxelles A current state of affairs, fondation Moonens, Bruxelles WAB 2016, GC De Kriekelaar, Bruxelles Table of Content* à l’Iselp à Bruxelles Collecting à la Maison des Artistes, Anderlecht, Belgique 2015 : Manifesto au WTC à Bruxelles Compositions à LaVallée, Bruxelles 2014 : Wandering Arts Biennial #1 à Nadine Plateau à Bruxelles Vive l’été 2 à la galerie Olivier Biltereyst à Bruxelles Youth : portraits of artists, between freedom & fight au centre d’art Maison Particulière à Bruxelles. 2013 : 40 œuvres pour le temps futur au CC Jacques Franck à Bruxelles. Prix Collignon au Grand-Curtius à Liège. Prix découverte au centre d’art Rouge-Cloître à Bruxelles. Exposition de fin de résidence à la galerie Färber à Bruxelles. Prix Médiatine à la Médiatine à Bruxelles. 9e édition d’Art Truc-Troc à BOZAR à Bruxelles. 2012 : Transnumériques #4, à la maison Pelgrim à Bruxelles. Dessins au musée de la Fonderie à Bruxelles. Contemporary art sucks au designcenter d’Anvers. Artists Print à Komplot, Bruxelles. 2011 : Artcontest à la galerie Blackbox à Bruxelles - Publication dans le catalogue de l’exposition. Transitions à la SMARTbe à Bruxelles. FID (Foire internationnale de dessin) à Paris - publication dans le catalogue FID 2011. CASO Livre, exposition de livres d’artiste à Bruxelles.

http://leamayer.net/

Instagram: lea.mayer

file
Alexia Melianou ( Master Conservation et Restauration 2017)
Restauratrice de livres et de documents graphiques, vit et travaille à Bruxelles.

Alexia Melianou est restauratrice de livres et de documents graphiques, de divers matériaux constitutifs d'un livre: parchemin, papier, cuir, textile. Elle restaure des reliures anciennes et modernes en respectant l'objet et ses valeurs (historique, sentimentale etc). Elle se déplace partout dans le monde en travaillant 'in-situ' mais elle a aussi son propre atelier sur Bruxelles.

Après un bachelier en restaurations d'œuvres d’art en Grèce, elle intègre La Cambre dont elle sort diplômée en d’un master en 2017 conservation et restauration d'œuvres d’art. Elle a participé à la restauration des œuvres dans divers musées en Grèce et en Belgique.

file
Caroline Delaville (Master Dessin 2017)
Dessinatrice en espace, vit et travaille à Bruxelles.

Le corps et l’espace sont deux notions inhérentes à son travail. Elle les travaille principalement à travers l’installation et le dessin, mais aussi avec les outils numériques et le collage. Ses travaux mettent en scène un corps qui tente de se déployer dans un espace coercitif, où l’espace et le corps évoluent en interdépendance.

Après un DNAP de l'ESAM à Caen (France), elle intègre La Cambre dont elle sort diplômée d’un master en dessin, en 2017. Elle a effectué une résidence à la Fondation Moonens et au Carrefour des Arts. Son travail a été exposé à l’Atelier B, à la Galerie Cloître, à la Fondation Moonens, à la Fondation du Carrefour des Arts, à LaVallée, au Knust Festival et à Antoing.

carolinedelaville.com

Instagram: caroline.delaville

file
Lou Cocody-Valentino ( Master Gravure et image imprimée 2021)
Sérigraphie, impression sur textile, couture, peinture et sculpture, vit et travaille à Bruxelles.

Lou Cocody-Valentino réalise des installations alliant pièces textiles, peinture et sculpture.

Après une Licence Arts plastiques à Paris 1, Panthéon Sorbonne (France), elle intègre La Cambre dont elle sort diplômée en 2021 avec un master en gravure et image imprimée. Son travail a été exposé à Habiter sous les reflets (2021).

www.loucocodyvalentino.com

Instagram: loucocodyvalentino

file
Manon Picot ( Master Céramique 2017)
Céramiste, vit et travaille à Bruxelles.

Manon Picot co-fonde l’Atelier des Tropiques en 2017 : un atelier partagé situé dans le centre de Bruxelles, où elle partage son temps entre création et transmission de son savoir-faire. Sa pratique de la céramique est centrée autour de la production d’objets fonctionnels et poétiques. Elle réalise des collections en séries limitées et collabore régulièrement avec des professionnels pour réaliser des projets sur-mesure.

Après un Diplôme des Métiers d'Art en céramique artisanale, elle intègre La Cambre dont elle sort diplômée en 2017 avec un master en céramique. Elle a fini à la troisième place du "concours de la Jeune Céramique Européenne" St Quentin la Poterie (France). Ses oeuvres ont été exposées dans deux expositions: 2018 - Inbox Brussels et 2017 - Expo Tremplin - Wcc BF (Mons).

https://www.manonpicot.com/

Instagram: manonpicot_ceramic

Camille Dufour ( Master Peinture 2017)
Peintre, graveuse et performeuse, vit à Bruxelles, travaille entre la Belgique et la France.

Camille Dufour développe une approche de la gravure qui allie installation et performance autour de gravures sur bois monumentales. Depuis 2018, Camille Dufour collabore avec la Bruthaus Gallery. Elle réalise également des projets d'affichage urbain tels que les 7 péchés du capitalisme en compagnie de Rafaël Klepfisch en 2020-21.

Après une agrégation en arts plastiques, elle sort diplômée de La Cambre d’un master en peinture, en 2017. Elle reçoit plusieurs prix: Prix de la gravure et de l'image imprimée ; Prix de la Fédération Wallonie-Bruxelles à la Médiatine ; bourse VOCATIO ; prix Dacos ; bourse Un futur pour la culture ; Triennale de la gravure à Liège. Elle effectue une résidence au Carrefour des Arts et ses oeuvres sont exposées dans divers lieux et expositions: 2021 LA CAPITALE SOUS LES 7 PÉCHÉS DU CAPITALISME, exposition solo, Centre Wallonie-Bruxelles / Paris SAVOIR FAIRE, ISELP/ Bruxelles EMPREINTES CARBONE, Delta / Namur ​ TRIENNALE DE LA GRAVURE, La Boverie / Liège DÉVASTÉS, Société Libre d' Émulation / Liège HEADED FOR THE FINISH LINE, Bruthausgallery / Waregem ​ PRINT&PAINT, 350 jaar bloemen op katoen, Château d'Ursel / Hingene ​ PRIX DACOS, Académie Royale des Beaux Arts / Liège ​ ​ 2020 MONO, come up and see my prints, Jacob Smits Museum / Mol ​ UNPACKED, exposition collective, Bruthausgallery / Waregem BIENNALE DE L'IMAGE POSSIBLE, 7 péchés du capitalisme, Camille Dufour et Rafaël Klepfisch / Liège 7 PÉCHÉS DU CAPITALISME, Camille Dufour et Rafaël Klepfisch, Pinguin / Bruxelles ​ ART TRUC TROC, Bozar/ Bruxelles ​ CARNAGE, Théâtre Varia/ Bruxelles ​ ​ 2019 KIKK FESTIVAL, Archipelagos of fragility, Musée des Arts Décoratifs / Namur PRIX JEUNES ARTISTES du parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Wiels / Bruxelles ​ CITY FESTIVAL DAMME, exposition collective, Ijsberg / Damme PRIX MEDIATINE 15#1, ​Manifeste pour une création visuelle actuelle, Centre Wallonie-Bruxelles / Paris CAMOUFLAGED PEARLS, exposition collective, Bruthausgallery / Waregem ​ LAVANDIERE DE LA NUIT, exposition solo, Bruthaus Gallery & Claessens Canvas / Waregem ​ PRIX MÉDIATINE, exposition collective, Médiatine / Woluwe-Saint-Lambert PRIX DÉCOUVERTE DE ROUGE-CLOÎTRE, exposition collective, Centre culturel du Rouge Cloitre / Auderghem PRIX DES ARTS, exposition collective, Centre culturel/ Woluwe-Saint-Pierre ​ 2017 PRIX DE LA GRAVURE ET DE L'IMAGE IMPRIMÉE, exposition collective, Centre de la gravure / La Louvière KLEIN EILAND, exposition de fin d’étude, Studio Citygates / Bruxelles.

https://www.camille-dufour.be/

Instagram: camilledufour

Bérénice de Salvatore ( Master Design Industriel)
Designer industrielle, vit et travaille à Bruxelles.

Passionnée par les nouvelles technologies, Bérénice de Salvatore a orienté sa carrière vers la modélisation et l’impression 3D. Elle a co-fondé et développé le Studio Minimètre qui offre un service d’impression 3D et de suivi de projet. Ils travaillent la modélisation 3D à travers un e-commerce, en collaboration avec des designers et artisans. Ils axent leurs recherches et développements sur les matières utilisées : certains de leurs filaments sont fabriqués à partir de déchets pour revaloriser des co-produits issus de différentes filières (agriculture, restauration,...) Comme des filaments uniques à base de coquilles saint-Jacques, coquilles de moules, coquilles d’huîtres, de blé, de marc de café... et bien d’autres encore. Cela permet ainsi l’utilisation de filaments biosourcés, donnant de nouveaux effets et textures aux pièces imprimées.

Diplômée d’un Bachelor et Master en design industriel à La Cambre, elle a suivi préalablement une Classe préparatoire : la Parsons School (Paris). Elle a reçu le Prix des Amis de la Cambre, participé à une exposition collective à l'institut nationale géographique, Bruxelles, 2021 / Madrid Design Festival, group exhibition, Madrid, 2019 / All in One, exposition collective, Kanal Centre Pompidou, Brussels, 2019 / Huberty & Breyne, opening, Huberty & Breyne Gallery, Brussels, 2019...

instagram: studio.minimetre www.berenicedesalvatore.com