Communication visuelle et graphique

L'atelier de Communication visuelle et graphique vise à former des créateurs qui communiquent un point de vue personnel par l’image et le verbe : des graphistes, illustrateurs, designers, auteurs, plasticiens engagés dans leur pratique, conscients des enjeux culturels, financiers, esthétiques et éthiques. Son ambition est de contribuer à la formation d’auteurs qui participent à une lecture critique et sensible du monde contemporain : des citoyens qui donnent à réfléchir, à voir et à comprendre.

Les graphistes y acquièrent une vision pluridisciplinaire (l’illustration, la photo, la direction artistique, l’écriture, la conception d’objets de communication multimédia). Ils sont aptes à partager, communiquer, travailler, échanger avec d’autres. Il s’agit aussi de développer le sens critique et l’engagement pour favoriser un esprit d’indépendance tourné vers des concepts pertinents et novateurs. 

La mission de l’atelier est de doter les étudiants d’une méthodologie qui permet de structurer leur processus de création et de définir leurs intentions. Il se veut un lieu d'apprentissage vers la maîtrise et la création, où l’on acquiert les outils indispensables à la pratique de la communication d’aujourd’hui, afin d’aider les étudiants à appréhender le monde avec un regard créatif et se garantir un épanouissement professionnel et humain.

L'atelier s’articule sur des approches croisées et transversales de différentes pratiques complémentaires : transmettre des messages, des idées, des valeurs, des identités ; raconter en images (narration visuelle, expérimentations graphico-plastiques, livres et vidéo, etc.) ; expliquer le monde (transmission des savoirs, pédagogie ou médiation culturelle par l’image, traitement graphique de l'information, etc.). La réflexion et l’action sont présentes dès le Bachelor, et le Master vise à ouvrir l’esprit et le regard.

L’atelier a pour mission de former des designers à la personnalité affirmée, rompus aux outils et techniques contemporains. En continuité avec ses racines et celles de La Cambre, l’atelier a pour spécificité d’allier, dès le Bachelor, réflexion et pratiques au service de solutions graphiques intelligentes, contemporaines et novatrices. Les étudiants sont accompagnés, stimulés intellectuellement et créativement par une équipe pédagogique constituée de professionnels. Le travail de l’atelier met aussi l’accent (dans le cadre des stages et workshops interdisciplinaires) sur les échanges et les collaborations en associant des groupes d’étudiants de différentes années et de différents ateliers pour combiner et échanger des pratiques créatives, afin que les étudiants apprennent autant de leurs pairs que de leurs professeurs. 

L’atelier cherche des étudiants qui veulent donner du sens à leur pratique, se nourrissent de tout, n'hésitent pas à se remettre en question et sont prêts à sortir du cadre et de leur zone de confort. Le propos est d’éveiller la personnalité des étudiants pour qu’ils découvrent, explorent et travaillent leurs talents, en se dotant des outils techniques et intellectuels adéquats pour affirmer leurs choix et élaborer avec pertinence leur propre langage visuel. 

Les moments de création partagés dans l’atelier, l’appel à la curiosité permanente (des choses, du monde, du graphisme et de la vie), le respect ou l’affranchissement des contraintes données, la faculté d’émerveillement suscitent une forme de jubilation et de foisonnement créatif : une jubilation qui génère son propre « chaos productif », qui doute et questionne, dans un processus itératif. « Créer, c'est résister. Résister, c'est créer. » (Stéphane Hessel)

Épaulés par l’équipe pédagogique et le groupe, les étudiants deviennent des apprentis autonomes et sont capables, grâce leur maîtrise des outils contemporains et anciens, d’analyser les problèmes, de dépasser les moments de doute, d'envisager les multiples manières de penser et de trouver des solutions visuelles. Et toujours de conserver le désir de continuer à apprendre. « La plus grande force est un profond désir. » (Pina Bausch)

L’atelier cherche à révéler les designers qui feront la différence. Avec en Bachelor un cycle d’apprentissage « généraliste » où les professeurs sont les sources actives de « savoir et de savoir-faire », et en Master un cycle destiné à une élaboration plus personnelle et une appropriation d’un univers propre, avec l’appui des professeurs-ressources. L’ambition de l’atelier n’est pas de former des « bons metteurs au net », ni des designers qui font un travail sans aspérités. L’ambition est de repérer des personnalités fortes et de développer avec eux leurs talents, pour que les étudiants deviennent des professionnels marquants dans leur domaine, développent leur structure originale, capables de faire évoluer la culture visuelle dans laquelle nous vivons.

Coordination pédagogique :
Jean-Manuel Duvivier, graphiste et illustrateur

prochain précédent
Communication 1
Garine Geukjan, Master, Al Bosta, projet d’identité visuelle pour le transport public de Beyrout, Liban ©Nicolas Rome
Communication 2
Camille Van Hoof, Master, Les Marche Monde, les personnages du livre-jeu dans le cadre d’un projet pour le Musée du Quai Branly ©Nicolas Rome
Communication 3
Michiko Van de Velde, Master, Lumières, projection ©Nicolas Rome
Communication 4
Céline Adam, Master, proposition d’identité visuelle et d’outils de communication pour les transports en commun bruxellois pensés à partir des opportunités qu’offre l’intermodalité déjà existante ©Nicolas Rome
Communication 5
Noémie Favart et Quentin Jumelin, Bachelier, Rumble in the jungle, cartographie narrative à partir de la vie de Mohamed Ali, 2016 ©Nicolas Rome
Communication 6
Kim Herbert, Bachelier, Bruxécution, projet d’activisme ©Nicolas Rome