Cinéma d'animation

L’atelier de cinéma d'animation dispense un enseignement qui a pour finalité le développement du sens artistique et de l’écriture personnelle des étudiants en pratiquant les techniques spécifiques à cette discipline. L’atelier vise à former des réalisateurs et animateurs capables d’intégrer le monde professionnel tout en préservant leur singularité d’artiste. L’atelier promeut le film expérimental, la recherche, le film d’auteur et leur déclinaison sur de multiples supports : film, jeux, panneaux informatifs, installation muséale, etc.

Le cinéma d’animation existe depuis 1958 à La Cambre. Depuis 2002, l’atelier dispense son enseignement avec le matériel et la technologie informatiques. La formation privilégie les techniques d’animation traditionnelles, dessins sur papier, éléments découpés, objets animés, pâte à modeler, marionnettes, pixilation, etc., mises en œuvre avec les moyens techniques contemporains.

L’enseignement développé dans l’atelier se fonde sur une pédagogie différenciée et une pédagogie du projet.

Une pédagogie du projet

C’est par la mise en œuvre concrète que l’étudiant se construit lui-même, confrontant le projet et l’objet fini, la conception et la réalisation. L’étudiant doit être actif, il s’approprie son savoir et ses savoir-faire en les construisant dans la réalisation de ses propositions artistiques. L’étudiant doit aussi satisfaire aux exigences de réalisation de ses intentions (consignes, délais, gestion de projets à court, moyen ou long terme).

Une pédagogie différenciée

L’hétérogénéité des étudiants, du point de vue de leurs connaissances et surtout de leur imagination, demande (en particulier dans l’enseignement artistique) une pédagogie différenciée. Chaque étudiant est une personnalité qui mérite une attention et une orientation particulières. Le projet pédagogique a pour finalité d’aider l’étudiant à apprendre à apprendre : construire par lui-même son savoir et se l’approprier.

Au cours du premier cycle, dont le programme est constitué en grande majorité d’activités d’apprentissage obligatoires, l’étudiant acquiert un bagage de connaissances, d’aptitudes et de compétences. Ces activités d’apprentissage lui permettent d’inventer et de réaliser des productions artistiques dans lesquelles se manifestent une personnalité et une appropriation des outils de création.

Le deuxième cycle offre à l’étudiant de larges possibilités dans la construction d’un programme de recherches, d’expérimentations, de réalisations répondant aux exigences et aux normes du monde professionnel, qu’il met en œuvre seul ou collectivement. A l’issue de ce parcours, l’étudiant est devenu un professionnel conscient de ses responsabilités et capable de les assumer pleinement face à la société, dans les divers contextes où il est amené à intervenir.

Coordination pédagogique :
Vincent Gilot, cinéaste d’animation

prochain précédent
Cinéma 1
Laura Nicolas, Agrégation, 69 secondes - Prix Magritte 2018
Cinéma 2
Laura Nicolas, Agrégation, 69 secondes - Prix Magritte 2018
Cinéma 3
Lorène Yavo, Master, A Chacun sa malédiction - Prix BeTV au festival Anima 2018
Cinéma 4
Lorène Yavo, Master, A Chacun sa malédiction - Prix BeTV au festival Anima 2018